Tout d’abord qu’est-ce que le prix ? Définition du prix de vente

En usage ordinaire, le prix de vente est la quantité de paiement ou de compensation donnée par une partie à une autre, en échange de biens ou de services.

Dans les économies modernes, les prix sont généralement exprimés en unités d’une certaine forme de monnaie. Pour les produits de base, ils sont exprimés en monnaie par unité de poids du produit, par exemple, euros par kilogramme.

Bien que les prix de vente puissent être cités en tant que quantités d’autres biens ou services (troc), ce type d’échange de troc n’est plus très utilisé, à part dans le domaine du marché noir par exemple.

Les prix sont parfois indiqués en termes de bons tels que les timbres commerciaux et les milles aériens. Dans certaines circonstances, les cigarettes ont été utilisées comme monnaie, par exemple dans les prisons, en période d’hyperinflation, et dans certains endroits pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dans de nombreuses transactions financières, il est d’usage de cotiser d’autres façons. L’exemple le plus évident est la tarification d’un prêt, lorsque le coût sera exprimé en pourcentage du taux d’intérêt. Le montant total des intérêts payables dépend du risque de crédit, du montant du prêt et de la durée du prêt. D’autres exemples peuvent être trouvés dans la tarification des dérivés financiers et autres actifs financiers. Par exemple, le prix des titres d’État indexés sur l’inflation dans plusieurs pays est cité comme le prix réel divisé par un facteur représentant l’inflation depuis que le titre a été émis.

Les économistes définissent parfois le prix plus généralement comme le rapport des quantités de marchandises échangées les unes avec les autres.

 

Théorie des prix en économie : comment se fixe le prix ?

La théorie économique affirme que dans une économie de marché libre, le prix du marché reflète l’interaction entre l’offre et la demande : le prix est fixé de manière à égaler la quantité fournie et celle demandée. A leur tour, ces quantités sont déterminées par l’utilité marginale de l’actif pour différents acheteurs et pour différents vendeurs. En réalité, le prix peut être faussé par d’autres facteurs, tels que


Comment calculer un prix de vente ?

Il existe de plusieurs méthodes pour fixer un prix de vente.

Vous pouvez consulter notre article sur les techniques de pricing par exemple !

Un préalable à la fixation des prix est la connaissance du client, de sa psychologie et de ses attentes. C’est pourquoi il est parfois utile d’effectuer une étude de marché / étude de consommateur afin de mieux connaître son client.
Ce type de recherche peut aller de sondages informels de votre base de clients existants que vous envoyez par courrier électronique aux projets de recherche plus étendus et potentiellement coûteux entrepris par des sociétés de conseil de tiers. Les entreprises d’études de marché peuvent explorer votre marché et segmenter vos clients potentiels très granulairement – par la démographie, par ce qu’ils achètent, par si elles sont sensibles au prix, etc.

Si vous n’avez pas quelques milliers de dollars à consacrer à l’étude de marché, vous pouvez regarder les consommateurs en fonction de quelques groupes distincts – le budget sensible, la commodité centrée, et ceux pour qui le statut fait une différence. Ensuite, déterminer quel segment vous ciblez et leur propension à payer en conséquence.

Une autre manière de déterminer son prix est de le fixer en fonction de son objectif de revenus et de rentabilité. Prenez un objectif de revenu, facteur dans vos coûts pour la production, le marketing et la vente de votre produit et vous pouvez proposer un prix de vente par produit que vous voulez facturer.

Si vous avez un seul produit, il s’agit d’un processus simple. Estimer le nombre d’unités de ce produit que vous prévoyez vendre au cours de la prochaine année. Ensuite, divisez votre cible de revenus par le nombre d’unités que vous prévoyez de vendre et vous avez le prix auquel vous avez besoin de vendre votre produit afin d’atteindre vos objectifs de revenus et de profit.

Si vous avez un certain nombre de produits différents, vous devez allouer votre cible de revenu global par chaque produit. Puis faire le même calcul pour arriver au prix auquel vous avez besoin de vendre chaque produit afin d’atteindre vos objectifs financiers.


Il est également utile de fixer son prix de vente en fonction de la concurrence.  « Les produits offerts sont-ils comparables aux vôtres ? Dans l’affirmative, vous pouvez utiliser leur prix concurrentiel comme calibre initial. Les logiciels de veille tarifaire, comme WorkIT Software, permettent de tracker en temps réel les prix de ses concurrents et mettre en place des prix dynamiques.

Il peut même être intéressant de préparer une comparaison directe entre le prix de vos produits et celui de vos concurrents. La clé ici est de comparer les prix nets, pas seulement le prix de la liste (ou publié). Ces informations pourraient provenir d’appels téléphoniques, de courses secrètes, de données publiées, etc. Notez pendant ce processus comment votre entreprise et vos produits – et la concurrence – sont perçus par le marché.


Soyez brutalement honnête dans votre évaluation.

De toute évidence, vous ne pouvez pas être un devin, mais vous pouvez garder une trace des facteurs externes qui auront un impact sur la demande pour votre produit dans le futur.

Ces facteurs peuvent aller de quelque chose d’aussi simple que la météo à long terme aux lois qui peuvent avoir un impact sur les ventes futures de vos produits.

Prenez également en compte vos concurrents et leurs actions. Est-ce qu’un concurrent répond à votre introduction d’un nouveau produit sur le marché en engageant votre entreprise dans une guerre des prix ? Vous pouvez réaliser que vous avez manqué votre public cible en évaluant vos produits trop élevés.

Vous pouvez toujours choisir de rabais de vos produits ou de donner aux clients quelque chose gratuitement afin de les amener à essayer votre produit ou de générer du trafic vers votre vitrine ou un site Web.


 Testez ! 

Comment calculer un prix de vente ? Comment fixer son prix de vente ? Il s’agit là de questions que tout commerçant se pose, de même qu’avoir une bonne politique de suivi de prix est essentiel. Les réponses au pricing se trouvent à la fois dans les ouvrages d’économistes, dans les études de marché, chez vos concurrents, dans votre business model … et surtout dans votre expérience ! Donc un conseil : n’hésitez pas à expérimenter et vous faire votre propre idée du prix de vente optimal !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn